Naturellement nous adorons ce qui est gratuit. Un buffet gratuit? Nous nous lançons dedans. Un cadeau gratuit remis à la caisse d’un magasin? Nous le prenons avec enthousiasme, même si nous n’avons pas besoin de cet article et que sa destination finale est la poubelle.

Les choses gratuites nous rendent heureux. Cela ne veut pas dire qu’elles nous conduisent aux choix économiques les plus avisés. Dans le domaine de la santé, la gratuité a été élevée au rang d’idéologie au Canada. Le principe de la gratuité est devenu plus important que la disponibilité des services.

SUITE